Ce contenu est également disponible en

Le Lac de Poiala est un petit lac de cirque situé dans une cuvette solitaire, au-dessus de l’alpage du même nom, qui a été pendant des siècles l’implantation walser la plus importante d’Agaro. Ce sont des lieux de solitude où le silence est rompu par le vent qui souffle sur les prairies et par le sifflement des marmottes effrayées.
Près des chalets de Poiala, le ruisseau disparait dans une dépression calcaire et, après un parcours souterrain, réapparait au-dessus du lac d’Agaro. Le parcours apparent d’environ deux kilomètres de long a donné origine à la « voragine di Poiala », le plus bel abysse spéléologique du Piémont septentrional (une cascade de 30 m se précipite dans un entonnoir de roches très blanches)
L’itinéraire est un parcours en boucle qui permet de connaitre deux facettes de ces montagnes: les alpages abandonnés (Valle et Naga) et les alpages encore utilisés (Sangiatto et Poiala).

Depuis Devero, on monte à Crampiolo en passant par un beau sentier à certains moments encore pavé, qui passe par Corte d’Ardui. Devant l’église de Crampiolo, on prend la piste tractorable qui monte au ptit barrage et longe le lac de Devero ou Codelago. Au premier croisement, on prend à droite en abandonnant la piste et en poursuivant sur le sentier qui bifurque de nouveau peu à peu: on prend à droite en direction de Alpe et Bocchetta della Valle. Le sentier monte de manière abrupte sur ce qui était autrefois un ancien chemin de montée pour les vaches, comme en témoignent des tronçons de vieux pavé encore présents. Une fois sorti de la forêt, on arrive à l’Alpe de la Valle, désormais abandonnée. On dépasse le petit pont et on continue à mi-côte en passant sous les chalets, et on continue avant d’arriver à l’ancienne maison isolée de l’Alpe Naga. On suit une dorsale érodée avant d’arriver à une grande cuvette. On traverse le petit ruisseau avec d’abrupts lacets, avant d’arriver au croisement (balisé) pour le Lac de Poiala. On descend, on traverse le ruisseau et on remonte sur un bref tronçon jusqu’à une autre boule. De là, commence un vaste plateau herbeux (passo di Poiala) qui se recouvre en été de petits flocons blancs des linaigrettes. A la fin du plateau, on voit finalement le Lac de Poiala qui est enfoncé dans les roches et auquel on arrive depuis le col, après un dernier tronçon en descente. On longe le lac et on commence à descendre vers l’immense Alpe de Poiala. On dépasse les chalets et, en faisant attention aux indications, on suit le sentier H16 qui monte graduellement à mi-côte jusqu’à la Bocchetta della Scarpia (2248 m), la vaste cambrure qui met en communication le vallon d’Agaro avec la vallée de Devero. Depuis la Bocchetta, on descend en suivant les nombreuses pistes formées par les passages répétés des vaches et, en peu de temps, on arrive au troisième lac du Sangiatto. De là, on descend rapidement vers l’Alpe Sangiatto, on prend la piste tractorable que l’on abandonne au premier lacet pour suivre le sentier H16 qui, dans un large sentier à mi-côte, descend à Crampiolo puis à Devero. Sinon, depuis l’Alpe Sangiatto, on suit intégralement la piste tractorable qui descend à Corte d’Ardui, et de là, prendre le sentier H00 vers Devero.

Dernière mise à jour: 06/03/2018 ore 10:54:17

Informations sur l'itinéraire

Point de départ

Alpe Devero Loc. Ai Ponti (1634 m)

Itinéraire

H00 – H98 – H14 – H08 – H16

Dénivelée en montée

865 m

Longueur

17,6 km

Temps du parcours

6 h 15 min

Sentiers

H00 – H98 – H14 – H08 – H16

Difficulté

E (moyenne)

Période conseillée

Juillet-octobre

Zone

Valle Devero

Escursioni

© 2017 Ente di Gestione Aree Protette dell’Ossola | Privacy | Cookies  | Accessibilità | Credits

Questo sito utilizza cookie tecnici e cookie di terze parti, per migliorare il funzionamento del sito stesso.Cliccando su 'Accetto' acconsenti all'uso dei cookie. Se vuoi saperne di piu'...privacy policy.

  Io accetto i cookie di questo sito
EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk